ARTICLES  ET  PUBLICATIONS  THÉMATIQUES       •La colonne centrale ci-dessous propose à la lecture les articles publiés par ordre chronologique, du plus récent au plus ancien.
     •Pour revenir en début de page, cliquer sur le bouton droit "Haut de page"
     •Pour revenir au début du blog, cliquer sur le bouton gauche "Retour Accueil"

25 novembre 2018

CAPTER L'EAU PRÉSENTE DANS L'ATMOSPHÈRE

            Au Bénin, l’humidité relative varie en générale entre 70 et 90 %, elle oscille entre 80 et 90 % pour les mois de Juin, Juillet, Août et Septembre, elle varie entre et de 72 et 85 % pour les mois d’Octobre et de Novembre (www.cder.dz/download/Art18-2_5.pdf).
Les condenseurs passifs de rosée représentent certes une solution d’appoint pour l’approvisionnement en eau avec de faibles coûts de production mais avec un rendement faible. Les condenseurs actifs de vapeur d’eau atmosphérique permettent une production d’eau en quantités plus importantes. Ils demandent cependant un apport d'énergie (éolien, par exemple). En revanche, l'air résultant pourrait servir à déshydrater des denrées alimentaires (conservation et transformation).

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=900856356778011&id=145704002293254
https://www.sierraclub.org



CAPTAGE DE L'EAU ATMOSPHÉRIQUE : UTILISATION DE L’EAU ATMOSPHÉRIQUE PAR LES ÉCOSYSTÈMES et L'HOMME,
de la toile d'araignée aux filets à brouillard, à nuage, à rosée. " Dans de nombreuses situations, la production d’eau à partir de l’atmosphère peut constituer l’unique réponse envisageable pour alimenter les populations. Elle peut aussi contribuer à une moindre sollicitation des ressources traditionnelles en eau douce. On comprend l’intérêt actuel pour toutes les approches développées dans ce domaine. Les dispositifs passifs de recueil de l’eau à partir des brouillards et rosées apportent une réponse limitée mais économiquement adaptée aux populations les plus démunies. Avec les dispositifs de condensation active de l’eau atmosphérique, il est possible de garantir un approvisionnement en eau abondant et relativement constant, sous réserve d’une hygrométrie suffisante. Ces approches technologiques constituent une évolution majeure dans le domaine de la production d’eau, qui répond aux attentes écologiques et économiques de notre époque."

SOLUTIONS ALTERNATIVES POUR PRODUIRE DE L'EAU

Pour envoyer un commentaire, cliquer ci-dessous
                                                             

Aucun commentaire: