LES  PUBLICATIONS  DE  L'ANTENNE   ICD 06      •La colonne centrale ci-dessous propose à la lecture les articles publiés par ordre chronologique, du plus récent au plus ancien.
     •Pour revenir en début de page, cliquer sur le bouton droit "Haut de page"
     •Pour revenir au début du blog, cliquer sur le bouton gauche "Retour Accueil"

05 janvier 2016

LA PLANIFICATION FAMILIALE EN AFRIQUE DE L'OUEST

"La planification familiale est l’une des interventions les plus bénéfiques pour l’amélioration de la santé et du développement en général. Néanmoins, l’Afrique de l’Ouest accuse un retard conséquent en termes de planification familiale. Avec une moyenne de 5,5 enfants par femme, l’Afrique de l’Ouest présente l’un des taux de fécondité les plus élevés et la croissance de la population la plus rapide au monde. Le nombre important de grossesses non planifiées présente des risques graves pour la santé des mères et des enfants. En Afrique de l’Ouest francophone, environ trois femmes meurent chaque heure de causes maternelles et un enfant de moins de cinq ans meurt toutes les minutes. En réduisant le nombre de grossesses non planifiées et en permettant la planification opportune et l’espacement des grossesses, la contraception pourrait sauver les vies de milliers de mères, de nourrissons et d’enfants chaque année. En plus de sauver des vies, la planification familiale contribue également à élever le statut des femmes.
Les femmes qui ont moins d’enfants et des grossesses plus espacées peuvent davantage participer aux activités génératrices de revenus pour le foyer et aux activités communautaires, ce qui favorise l’équité entre les sexes et l’autonomisation des femmes. Le choix reproductif est un droit fondamental qui est essentiel pour améliorer la qualité de vie des femmes, des couples, des jeunes, des familles et des communautés. Mais, en l’absence d’accès aux informations pertinentes et à des services de haute qualité, ce droit ne peut pas être exercé..."


► Le document Planning familial "Un appel à l'action"   





Pour envoyer un commentaire, cliquer ci-dessous
                                                             

Aucun commentaire: