LES  PUBLICATIONS  DE  L'ANTENNE   ICD 06      •La colonne centrale ci-dessous propose à la lecture les articles publiés par ordre chronologique, du plus récent au plus ancien.
     •Pour revenir en début de page, cliquer sur le bouton droit "Haut de page"
     •Pour revenir au début du blog, cliquer sur le bouton gauche "Retour Accueil"

20 décembre 2015

PROFIL NUTRITIONNEL DU BÉNIN

..."En 2006, 61% des femmes en âge de procréer étaient atteintes d’anémie. Les femmes enceintes étaient sensiblement plus touchées, avec une prévalence qui atteignait 75%, contre environ 60% chez les femmes allaitantes et chez les femmes non-enceintes et non-allaitantes. L’allaitement ne semble pas augmenter le risque d’anémie d’une manière significative. Les disparités selon le milieu de résidence étaient peu marquées.
En revanche, de fortes disparités étaient observées selon les départements: dans l’Ouémé, le département le plus touché, trois-quarts des femmes souffraient d’anémie (INSAE et Macro Int. Inc., 2007"..."Les aliments de base sont généralement transformés en pâtes ou purées et accompagnés de sauce. Le maïs est largement consommé sous forme de pâte de farine et d’akassa (pâte de maïs fermentée). L’igname est surtout consommée sous forme de purée (igname pilée). Les cossettes d’igname, très appréciées, servent à préparer différents plats dont l’amala (pâte), le wassa-wassa (couscous) et le toubani (mélange de farine de cossettes d'igname trempée et de farine de niébé). Le gari (farine de manioc) est très largement consommé en raison notamment de son prix abordable.../...En accompagnement, la sauce à base de gombo et la sauce tomate sont fréquemment consommées. L’huile d’arachide accompagne de nombreux plats et dans le sud du pays, l’huile de palme rouge est largement utilisée, notamment dans la préparation des sauces"...

► Document FAO: Profil Nutritionnel du Béni   


Pour envoyer un commentaire, cliquer ci-dessous
                                                             

Aucun commentaire: