LES  PUBLICATIONS  DE  L'ANTENNE   ICD 06      •La colonne centrale ci-dessous propose à la lecture les articles publiés par ordre chronologique, du plus récent au plus ancien.
     •Pour revenir en début de page, cliquer sur le bouton droit "Haut de page"
     •Pour revenir au début du blog, cliquer sur le bouton gauche "Retour Accueil"

13 décembre 2012

Bridging the Gap / jeter un pont

Diébédo Francis Kéré architecte, Burkina Faso / Berlin
Une exposition+conférence au Centre d'Architecture de Arc en Rêve de Bordeaux


Exposition
arc en rêve    du jeudi 13 décembre au dimanche 28 avril 2013
http://www.arcenreve.com/Pages/pages.html

"arc en rêve    centre d’architecture consacre une exposition à Diébédo Francis Kéré, du 13 décembre 2012 au 28 avril 2013. L’œuvre singulière de cet architecte est unanimement saluée par la critique et distinguée par de prestigieux prix internationaux, à la fois pour ses qualités architecturales et son engagement social au Burkina Faso.
Lire la suite
      ▼



Site de Francis Kéré

Un travail reconnu internationalement profondément ancré dans le local
« Apprendre à Être autonome », tel est l’idée qui guide le travail de Diébédo Francis Kéré.
Né au Burkina Faso en 1965, il est diplômé en 2004 de l’Université Technique à Berlin où il crée son agence. Soucieuses des conditions climatiques et des situations locales, les recherches qu’il mène – tant à Berlin qu’à l’université de Harvard et à l’école polytechnique fédérale de Lausanne – sont appliquées à échelle réelle au Burkina Faso, où se concentre la plupart de ses réalisations.

Des techniques traditionnelles pour une architecture d’aujourd’hui
Diébédo Francis Kéré commence à construire au Burkina Faso dès 1999, alors qu’il est encore étudiant, une école dans son village de Gando, puis un collège, et un lycée à Dano en 2007. Il réalise au Mali le centre de l’architecture en terre en 2010. Son chantier en cours est le village Opéra, à proximité de Ouagadougou. Pour Diébédo Francis Kéré, chaque construction doit apporter une nouveauté technique porteuse d’identité, et l’acte d’édifier est tout autant un moyen de développement par l’éducation qu’un outil de recherche et d’échanges de savoirs. Dans cet objectif, l’architecte adapte les modes de construction traditionnels de sa terre natale et invente une architecture dont la simplicité, la générosité et l’élégance, expriment une grande modernité.

Jeter un pont
Conçus et portés par l’architecte dont l’implication est totale, les projets sont réalisés par les habitants, hommes, femmes et enfants du village. Ces chantiers sont le lieu d’expériences qui convoquent les savoir-faire africains dans l’exercice de bâtir savamment. « Mon objectif est de jeter un pont entre l’Afrique et les pays développés, où, finalement, bâtir selon des critères de durabilité se révèle être un point commun. »
L’exposition « Bridging the Gap - Jeter un pont » présente onze projets de Diébédo Francis Kéré. Par ailleurs, les questions de la condition urbaine en Afrique, seront explorées dans le cadre d’une rencontre thématique organisée en 2013."











Aucun commentaire: