LES  PUBLICATIONS  DE  L'ANTENNE   ICD 06      •La colonne centrale ci-dessous propose à la lecture les articles publiés par ordre chronologique, du plus récent au plus ancien.
     •Pour revenir en début de page, cliquer sur le bouton droit "Haut de page"
     •Pour revenir au début du blog, cliquer sur le bouton gauche "Retour Accueil"

13 juin 2012

VERNISSAGE au BENIN: Richard KORBLAH


Richard  Afanou Korblah  est un jeune artiste Béninois né en 1978 en Côte d’Ivoire. Il est ensuite revenu dans son pays d’origine, au sud du Bénin.
Son œuvre est tournée vers le peuple Peulh, marginalisé au Bénin comme dans les autres pays d’Afrique de l’Ouest, et s’intéresse plus particulièrement à une de leur coutume : une cérémonie de flagellation (goja), rite de passage parmi les adultes pour les jeunes hommes. La flagellation illustre la transcendance de la douleur physique pour la quête d’un idéal. 
RAK-Richard Afanou Korblah
 Lire la suite
      ▼
"Richard Afanou Korblah, né en 1978 en Côte d’Ivoire, est ensuite revenu dans son pays d’origine, au sud du Bénin.
Depuis 1998 il expose à Cotonou, mais voyage aussi en Europe, travaillant dans plusieurs résidences d’artistes, comme celle de la Ciotat, près de Marseille, dans le cadre du festival Nuits Métis.
Artiste engagé, il a également fait un temps parti de l’association Okuta dont le but était la promotion de l’art au Bénin, et s’est impliqué contre la pollution à Cotonou par sa participation à la manifestation Boulev’art.
Ce jeune artiste plasticien aime travailler à Dassa, ville connue pour ses 41 collines offrant de belles promenades.
Son œuvre est tournée vers le peuple Peulh, marginalisé au Bénin comme dans les autres pays d’Afrique de l’Ouest, et s’intéresse plus particulièrement à une de leur coutume : une cérémonie de flagellation (goja), rite de passage parmi les adultes pour les jeunes hommes. La flagellation illustre la transcendance de la douleur physique pour la quête d’un idéal.
De photographies, métaux, terre, peintures, tissus, … naissent des toiles et des sculptures exprimant la souffrance et la joie, la force et la brutalité de ces cérémonies.
De par son œuvre, Richard A. Korblah cherche à promouvoir et faire partager la tolérance et l’acceptation de l’autre, le dialogue des cultures et la culture de la paix.

Aucun commentaire: